Qu’est-ce que la peur ?

  •                                    Face 8685 1280
  •  
  •              
  • Qu’est-ce que la peur ? 
  •  
    La peur est une réaction universelle face à un objet ou une situation perçus comme un danger. Habituellement, on fait une distinction entre anxiété, angoisse et peur.
     
  • L’anxiété
  •  
    Qui n’a jamais été inquiet pour la santé d’un de ses proches ? Pensez à votre état psychologique pendant l’attente de résultats d’examens médicaux. L’état psychologique qui caractérise cette situation s’appelle « anxiété ». C’est un affect pénible associé à une attitude d’attente d’un événement imprévu et vécu comme un danger.
     
  • L’angoisse
  •  
    C’est une sensation d’extrême malaise accompagnée de manifestations physiques face à un danger qui ne peut pas être spécifié. Voici quelques exemples de plaintes d’une personne assaillie par l’angoisse : « J’ai la gorge serrée », « Je suis paralysé de peur », « Je ne peux plus avaler », « J’étouffe ». Dans cet état, la personne angoissée ne sait pas dire l’origine de sa souffrance.
     
  • La peur
  •  
    C’est une réaction face à un objet précis ou une situation précise perçus comme un danger. La dangerosité de l’objet ou de la situation peut être déterminée par l’expérience ou l’éducation. La peur déclenche une série de réactions : on sursaute, nos sens se mettent soudainement et brusquement en éveil et donnent l’alerte. Il y a aussi des réactions physiologiques : les battements du cœur s’accélèrent, la pression sanguine et les sécrétions d’adrénalines augmentent. Ainsi, cet état nous prépare à affronter la situation dangereuse – dans ce cas, nous nous battons – ou nous dit que nous ne sommes pas encore prêts à l’affronter – dans ce cas, nous optons pour la fuite.
     
    Concrètement, l’anxiété, l’angoisse et la peur sont étroitement reliées et on peut passer d’une manière continue d’une réaction à l’autre. Tenir compte de cet aspect est surtout important quand on parle de l’enfance où c’est difficile de les différencier parce que les réactions comportementales, cognitives, affectives et physiologiques se ressemblent beaucoup.  En traitant la période de l’enfance, et surtout du développement normal de l’enfant, nous pouvons employer les mots « anxiété, angoisse et peur » comme des synonymes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire